Étanchéité toiture

etancheite toiture
Home 9 Intérieur /Extérieur 9 Étanchéité toiture

La toiture est un élément « sensible » de votre habitation, responsable de nombreuses déperditions thermiques et autres problèmes d’étanchéité. Heureusement, des solutions durables existent et permettent de profiter d’une isolation renforcée. Mais comment assurer l’étanchéité de la toiture à 100% ? Découvrez ci-dessous tout ce que vous devez à savoir à ce sujet.

Définition de la toiture

La toiture est un ensemble constitué à la fois par la couverture d’un édifice et son armature. La couverture est constituée essentiellement par des tuiles (des éléments souvent en terre cuite) ou de l’ardoise (des éléments d’origine naturelle à base de schiste par exemple, ou fabriquées à base de fibrociment). Les tuiles peuvent adopter diverses formes (plate, à canal ou mécanique). L’armature ou charpente, c’est tout simplement le « squelette » de la toiture.

C’est cette partie qui maintient l’ensemble du toit. On peut distinguer deux grandes familles de matériaux qui équipent les charpentes : le sapin (utilisé dans 95% des cas), ou le préfabriqué prêt-à-poser (que l’on retrouve de plus en plus dans les nouvelles constructions, au moment-même de la réalisation de la toiture).

Qu’est-ce que l’étanchéité ?

L’étanchéité consiste tout simplement à permettre à la toiture de résister durablement à toutes les formes d’intempéries. Ceci afin d’éviter les infiltrations d’eau à l’intérieur de la maison. Cette opération est nécessaire dans tous les cas de figure. Ainsi, que votre toiture soit arrondie ou en terrasse (plate), que la couverture soit en ardoise, en tuile, métal ou à base de bitume, la problématique se posera de la même manière.

Les infiltrations d’eau, issues par exemple de la pluie ou de la fonte des neiges, ne sont pas seulement inconfortables ou peu esthétiques, elles peuvent rapidement endommager le bâtiment et risquer de détériorer l’isolant de toiture tout en favorisant le développement de moisissures. A terme, c’est le bilan énergétique de la maison qui peut être impacté, ainsi que la qualité de l’air intérieur que vous respirez au quotidien.

Étanchéité toiture : à quoi sert-elle ?

L’étanchéité de la toiture, comme nous l’avons vu plus haut, permet de neutraliser les infiltrations d’eau en provenance de l’extérieur. Ceci afin de maintenir le bâtiment en bon état général le plus longtemps possible, et de permettre de conserver un air sain à l’intérieur de chaque pièce. Voici quelles peuvent être les conséquences d’une fuite d’eau par la toiture :

– La détérioration de l’isolant mis en place sous la toiture, et qui permet lui aussi de lutter contre les déperditions thermiques dans le logement.
– L’imprégnation de la laine de roche, et l’annulation de son pouvoir d’isolant thermique.
– L’endommagement de la charpente.
– L’imprégnation du placo d’humidité avec risque d’effondrement à la clé.

etancheite toiture

Que ce soit au moment de la construction du bâtiment comme durant une période de rénovation, l’étanchéité doit faire l’objet d’une garantie décennale. Cette garantie assure ainsi, pour une période de 10 ans à partir de la réception des travaux, les dommages susceptibles de compromettre la solidité de l’ouvrage.

Pas d’infiltration d’eau à l’intérieur

La mission première de l’étanchéité consiste à protéger l’intérieur de l’habitat des infiltrations d’eau en provenance de l’extérieur. Les causes de l’infiltration sont multiples, et ne sont pas toujours le résultat d’un phénomène naturel :

– Les conditions climatiques sont la cause majoritaire : la tuile ou l’ardoise peuvent être brisée par la pluie, la grêle ou encore par des vents violents ou une neige stagnante sur une toiture pentu.
– Les erreurs humaines peuvent également être à l’origine du problème : en effet, des phénomènes d’infiltration peuvent survenir en cas de pose défectueuse d’une fenêtre de toit, d’un toit terrasse, voire d’une mauvaise installation d’antenne. La sortie de cheminée peut également être la cause d’un problème.
– L’usure du temps ou usure naturelle joue également un rôle prépondérant : dans ce cas de figure, un entretien régulier peut avoir son intérêt dans la préservation des caractéristiques de la toiture.

Économie d’énergie

Comme nous avons pu le voir plus haut, le phénomène d’infiltration d’eau peut être la cause d’une usure accélérée du bâti, et donc d’une déperdition d’énergie et de chaleur. Il est donc essentiel de réaliser des travaux d’étanchéité pour optimiser au maximum la consommation d’énergie à l’intérieur du foyer.

Évite infiltration d’air

L’étanchéité garantit non seulement une protection renforcée contre les infiltrations d’eau, mais également contre les infiltrations d’air. Dans les deux cas, les déperditions d’énergie sont avérées et peuvent causer à terme une augmentation de la consommation en énergie de chauffage. On considère ainsi que le toit est l’endroit de la maison responsable de 30% des déperditions thermiques de la maison – d’où l’importance de l’étanchéité et de travaux tels que l’isolation.

Comment assurer l’étanchéité de sa toiture ?

Pour garantir le caractère étanche de la toiture, voici quelques recommandations à mettre en œuvre:

Le revêtement de toiture

Le revêtement est l’un des éléments fondateurs de la toiture. Il est donc important de choisir un matériau susceptible de durer dans le temps, et disposant de propriétés résistantes à l’infiltration. Les revêtements les plus répandus demeurent à ce jour l’ardoise ou la tuile, mais on peut également retrouver aujourd’hui des revêtements plus écologiques comme les revêtements végétalisés. La tuile, par exemple, convient mieux aux régions où le temps est réputé plus sec, et où les risques d’incendies sont plus fréquents. Le revêtement en ardoise sera à privilégier pour donner un certain cachet à une toiture en pente. Ce revêtement en particulier est considéré comme un matériau écologique, dont la durée de vie atteint allègrement les 100 ans. Son pouvoir isolant est renforcé par sa bonne résistance à la pluie et au gel.

Surveiller la couverture de toit de temps en temps

La durée de vie d’une couverture, comme nous l’avons vu, est limitée dans le temps (même si la plupart des références disposent d’une longévité importante). Aussi, pour préserver au mieux les caractéristiques fonctionnelles de votre couverture, il peut être important de l’inspecter régulièrement de manière à ne pas laisser progresser certaines impuretés.

L’écran de sous-toiture

Pour optimiser et améliorer les propriétés isolantes d’une toiture, il peut être intéressant de recourir à un écran de sous-toiture. Cet élément en particulier protège des entrées d’air, d’eau et de poussières susceptibles de s’infiltrer dans les combles.

On distingue à l’heure actuelle deux grandes familles d’écrans de sous-toiture : les écrans non-respirant et les écrans hautement perméables appelés HPV. La première catégorie est réputée étanche à la vapeur d’eau, et peut être rigide, semi-rigide ou souple. La deuxième catégorie est hautement perméable à la vapeur d’eau : ainsi, la vapeur d’eau en provenance de l’intérieur du bâtiment est évacuée, tandis que l’eau liquide en provenance de l’extérieur est stoppée.

Choisir les bonnes fenêtres de toit

Pour limiter au maximum les problèmes d’étanchéité, il peut être utile de se concentrer également sur le choix des fenêtres. Par exemple, pour garantir une étanchéité maximale pour une fenêtre exposée et une fenêtre sous avancée de toit, on aura tendance à conseiller la classe E9A ou E9B.

Ainsi, si vous résidez dans une région humide et pluvieuse, il peut être indispensable d’investir dans une fenêtre dotée d’un coefficient d’étanchéité élevé.

La membrane pare-vapeur

Le pare-vapeur est généralement utilisé pour lutter efficacement contre les risques de condensation au sein des parois d’un logement. Il s’agit la plupart du temps d’une membrane que l’on pose en complément de la laine minérale et autres isolants biosourcés. Ainsi, tout au long de l’année et quelle que soit la saison, le pare-vapeur agit comme une barrière de protection qui fait barrage à la vapeur d’eau provenant de nos activités quotidiennes, tout en protégeant l’isolant et la structure-même du bâtiment.

Inspecter pour détecter d’éventuels problèmes d’infiltrations

Le contrôle de l’étanchéité doit pouvoir se faire régulièrement, notamment en situation de rénovation du bâti et de la toiture. A ce moment-là, un couvreur professionnel pourra inspecter différentes zones susceptibles d’être responsables de fuites ou de phénomènes d’évaporation de l’eau. En tant que propriétaire ou locataire de votre logement, vous pouvez vous aussi effectuer quelques contrôles ponctuels pour vous assurer que votre intérieur n’est pas victime d’une mauvaise isolation : parfois, certains phénomènes visuels peuvent indiquer une concentration anormale d’humidité. C’est le résultat d’une diminution des qualités d’isolation.

Les points sensibles de la toiture

La toiture de votre maison a des points sensibles, par lesquels des phénomènes d’infiltration peuvent se produire. Ce sont ces points en particulier qu’il convient de contrôler (notamment la fixation des tuiles de rives et de ventilation, les saillies de toit et les gouttières).

Nettoyer régulièrement votre toiture

Le nettoyage et l’entretien de la toiture peut être nécessaire au bout de quelques années, ceci à l’aide d’un brossage et d’un traitement hydrofuge. On pourra également recommander l’usage d’un nettoyer à basse pression, même si le risque d’infiltration est présent. Dans tous les cas, l’appel à une société spécialisée peut s’avérer indispensable pour disposer de toutes les garanties nécessaires.

Étanchéité toiture : faites appel à une entreprise professionnelle

Pour limiter au maximum tout phénomène de détérioration de la toiture, le mieux est encore de faire appel à un professionnel du bâtiment, spécialisé dans les questions d’isolation thermique et d’étanchéité du bâti. Ce professionnel est, dans la plupart des cas, un couvreur indépendant ou une entreprise générale du bâtiment mettant à votre disposition les compétences requises. Un diagnostic peut être réalisé à votre demande, et dès qu’une fuite d’eau est repérée sur le bâti. Notez que le tarif horaire d’un couvreur est susceptible de varier, entre 45 et 70 euros de l’heure. Concernant l’étanchéité de votre toiture, Techni-Murs est l’entreprise qu’il vous faut !

Vous en savez désormais un peu plus sur les procédés qui conduisent à garantir à votre toiture une meilleure étanchéité. Cette partie du bâtiment, hautement sensible à des phénomènes d’humidité et de fuites, doit être inspectée régulièrement et, si possible, nettoyée au bout de quelques années. S’il n’existe pas de règle exacte en la matière, la plupart des professionnels s’accordent à dire qu’un démoussage de la toiture après 10 ans est indispensable. Pour un toit âgé de plus de 20 ans, celui-ci doit faire l’objet d’une vérification et d’un nettoyage tous les 2 ans environ.