Comment organiser votre ménage de printemps ?

C’est parti ! Vous avez décidé qu’il est grand temps de faire un grand ménage de printemps. Exit la poussière, la crasse, et les objets inutiles. Place à la fraîcheur, à un logement assaini et à un air de renouveau. Seulement voilà : la tâche est grande et vous ne savez pas par où commencer ! Pas de panique, nous sommes là pour vous aider.

Le rangement du printemps

Place au désencombrement ! Bien souvent les logements sont emplis de choses inutiles, cassées, vieillottes, d’“on ne sait jamais, cela peut toujours servir” ! Il est grand temps de faire place nette.

Choses à jeter

Pour commencer, faites le tri. D’un côté, les choses à jeter, d’un autre celles à ranger, et enfin celles à donner. Pour ce qui est à jeter plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Tout d’abord, faites-les partir par le ramassage des ordures tout en assurant le tri sélectif. Cependant, il s’agit parfois d’encombrants. Dans ce cas, Quelques renseignements doivent être pris à l’avance.
  • Vous pouvez les apporter à la déchetterie la plus proche. Mais attention, il vous faudra peut-être obtenir une carte de déchetterie en présentant un justificatif de domicile ainsi qu’une pièce d’identité. Vos déchets valent parfois de l’or.
  • Si vous avez de la ferraille ou de vieilles batteries, vous pouvez les revendre auprès de professionnels de votre secteur.
  • Enfin, vous pouvez également demander à votre mairie quelle est la procédure pour le ramassage en ville d’encombrants. Il existe des systèmes de ramassage au bas de votre porte ou encore des points centralisés sur lesquels déposer vos encombrants.
  • Pour ce qui est des choses dont vous voulez vous débarrasser mais qui peuvent encore servir, n’hésitez pas à les donner par le biais de petites annonces ou par le recours aux associations : elles se feront un plaisir de les récupérer pour leur offrir une seconde vie.

Affaires à stocker

La première étape de votre ménage de printemps est franchie. Votre habitation est déjà désencombrée de toutes ces affaires dont vous venez de vous débarrasser. Il va maintenant vous falloir ranger ce que vous souhaitez garder.

À ce stade, il vous reste deux types d’éléments : les usuels dont vous vous servez régulièrement ou au quotidien, et les stockables dont l’usage vous est ponctuel. Si vous rencontrez un problème de place, vous pouvez louer un espace de stockage auprès d’une entreprise spécialisée comme entre particuliers. Cependant, avant de vous lancer dans la démarche, calculez si le coût du stockage en vaut la peine par rapport au prix des objets que vous souhaitez stocker. Si la solution est trop chère par rapport à la valeur de vos objets alors revendez-les et louez ponctuellement l’objet quand vous en avez le besoin.

Si vous n’avez pas de problème de place, il va vous falloir identifier les critères de stockage appropriés à la conservation de vos biens : peuvent-ils séjourner dehors, doivent-ils être conservés à l’abri de la lumière, de la chaleur, de la poussière ou au contraire ne nécessitent-ils peut-être pas de précautions particulières ? En fonction de vos réponses, stockez-les dans des solutions adaptées :

  • Etagères ;
  • Cartons ;
  • Bac en plastique ;
  • Cantines de métal ;
  • Placards ;
  • A la cave ou au grenier.

Choses à ranger

La place commence à être dégagée et votre logement retrouve déjà un peu de clarté. C’est l’organisation qui prend le relais ! Vous vous retrouver avec une multitude d’objets dont vous vous servez régulièrement, il faut désormais leur trouver une place.

Commencez par rendre à César ce qui est à César : chaque objet doit être rangé dans la pièce où il sert le plus. C’est peut-être le moment de vous équiper en étagères, housses et autres petites solutions de rangements comme les ranges-chaussures. À moins que vous soyez très costaud, procédez avec logique : placez en hauteur les objets légers ou fragiles et en bas les objets les plus lourds. Rendez très accessibles les objets du quotidien et un peu moins ceux qui servent moins souvent. Vous avez de la chance, nous sommes à une époque où les solutions de rangement se font designs en plus d’être pratique.

Dans la cuisine, la salle de bain ou le salon, place à l’esprit recyclage avec des pots en verre colorés, des paniers en osier, des poufs de rangements, des coffres aux allures d’antiquités qui donneront une touche déco agréable tout en assurant leur fonction.

Un ménage de fond en comble

menage de printemps

Toute la maison est désormais rangée. Vous avez gagné en espace libre. Le ménage s’impose. Mais par quoi débuter. Munissez-vous avant tout des bons outils. Suivant le temps dont vous disposez, vous pouvez créer avec de vieilles recettes de grands-mères vos propres produits de nettoyage. Si vous les achetez dans le commerce, essayez tant que possible d’en choisir des qui respectent l’environnement.

Éliminer la poussière

Pour un dépoussiérage très efficace, rien ne vaut l’aspirateur. Tout d’abord, il va vous falloir procéder pièce par pièce et de haut en bas. En effet, si vous commencez par votre sol et faites ensuite vos dessus de meubles, portes et autres armoires, vous pourrez recommencer votre sol.

Pour ce faire, munissez-vous de lingettes en tissu microfibres qui en plus d’enlever la poussière, la retiennent. Pour les toiles d’araignées au plafond, à défaut d’une tête de loup ou d’un manche télescopique, un balai sur lequel vous positionnez une chaussette humide les enlèvera facilement. La plupart des nouveaux aspirateurs ménagers sont équipés d’une mini monobrosse vous permettant d’atteindre les surfaces difficiles d’accès et de dépoussiérer vos textiles d’ameublement : n’hésitez pas à vous en servir ! Cependant, attention à votre santé. Si votre intérieur est surchargé en poussière, alors il est conseillé de faire son ménage avec un masque positionnable sur la bouche et votre nez. Vous en trouverez en pharmacie.

entretien maison

Nettoyer les sols

À cette étape, en plus du masque, vous allez pouvoir enfiler une paire de gants. C’est le moment de désincruster les taches tenaces, d’astiquer et de faire briller.

Parquet, carrelage ou moquette, chaque sol nécessite un nettoyage spécifique. Certains sols se nettoient avec juste un peu d’eau savonneuse alors que d’autres nécessitent des produits spécifiques pour venir à bout de la saleté. Vous devez les connaître avant d’appliquer un nettoyant. N’hésitez pas à vous renseigner suivant la matière de votre sol : internet regorge d’informations sur le sujet.

Par exemple, un parquet non vitrifié va nécessiter en plus du lavage d’un ponçage par endroits et de l’application d’une cire. Au contraire les moquettes et tapis vont peut-être nécessiter du matériel de nettoyage comme vue sur ce site web pour détacher les traces les plus tenaces et venir à bout des acariens. Si vous le faites manuellement, il faut toujours brosser dans le sens des fibres pour ne pas abîmer ces derniers. Un sol carrelé ou en lino va quant à lui avoir besoin d’être nettoyé avec une eau très chaude afin d’éviter de laisser des traces disgracieuses au séchage. Vous pouvez également opter pour un nettoyeur vapeur qui nettoie vos sols sans utiliser de détergent.

D’autre part, pour parfumer agréablement votre maison, vous pouvez utiliser des huiles essentielles. Cependant, gare aux éventuelles allergies, ce sont des produits qui mal utilisés peuvent s’avérer dangereux pour votre famille comme pour vos animaux. D’ailleurs, si vous avez des animaux domestiques, il est peut-être temps de vous équiper d’un tapis pour y poser leur gamelle. Cela protégera durablement votre sol.

Faire briller les vitres

Le ménage de printemps touche à sa fin. Le rangement est fait, les surfaces sont dépoussiérées et astiquées, les tissus d’ameublement ont été soigneusement désinfectés et détachés. La maison respire enfin le bon air. Elle est assainie et les mauvaises odeurs ne sont plus qu’un lointain souvenir.

Il reste cependant une dernière tâche ménagère non négligeable à effectuer qui va assurer l’aération de votre logement et une brillance impeccable : le lavage de vitres. Armez-vous de patience et de courage, vous allez voir que cela peut être très sympathique surtout si vous êtes accompagné des rayons du soleil printanier. Trois solutions sont ici à considérer :

  • La vapeur ;
  • Le vinaigre blanc ;
  • Et le produit à vitre.

Utiliser un nettoyeur vapeur n’implique pas forcément l’utilisation supplémentaire d’un chiffon. Dans tous les cas, si vous en avez besoin, alors tournez-vous vers les microfibres qui laisseront derrière elles vitres et miroirs impeccables. Le vinaigre blanc est remarquable quant à ses résultats. Il en existe des parfumés si vous n’appréciez pas son parfum d’origine. Auparavant, il était utilisé avec du papier journal, mais désormais il est plus courant d’utiliser un chiffon. Enfin, le produit à vitre est étudié spécialement pour ce type de tâche ménagère.

Si vous avez de grandes vitres comme une baie vitrée ou une véranda, munissez-vous d’une raclette. Elle sera d’autant plus efficace et vous fera gagner un temps précieux. Enfin pour des vitres situées en hauteur, ou sur un toit, ne jouez pas au cascadeur et faites appel à une entreprise spécialisée qui saura vous réaliser le nettoyage sans que vous ayez à vous mettre en danger.

Maintenant que vous en savez plus, il est temps de vous y mettre. Vous verrez qu’entre les appareils ménagers d’aujourd’hui à la pointe de la technique et le plaisir d’avoir un logement propre, cette corvée fastidieuse dans l’imaginaire collectif vous étonnera tant vous finirez par y prendre plaisir. À vous de jouer et profitez-en pourquoi pas pour donner un air nouveau à votre domicile en réaménageant vos espaces !

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.